Redécouvrir les bienfaits d’un exercice physique régulier

12345 (1 avis, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

En saisissant toutes les occasions de bouger au fi l de la journée et en prenant de bonnes habitudes pour notre alimentation, notre cœur sera plus tonique, et nous aussi. En effet, plus nous bougeons, plus notre cœur travaille facilement.

L’exercice physique régulier aide à la dilatation des artères, y compris les artères coronaires qui entourent le cœur et le nourrissent en oxygène. Bien entraîné, plus musclé, notre cœur a besoin de moins d’effort pour effectuer le même travail car il se remplit plus et se contracte plus fort.
L’activité physique régulière améliore également la façon dont les muscles utilisent le sucre (diminuant ainsi le risque de diabète) et augmente le « bon » cholestérol, deux effets bénéfiques pour éviter l’encrassement des artères.

Femme qui pratique le fitness

L’occasion de s’y mettre ou de s’y remettre

La Fédération Française de Cardiologie lançait en 1975 les Parcours du Coeur pour lutter contre la sédentarité. Les Parcours du Coeur s’adressent en priorité aux adeptes du canapé et de la télécommande… Ils les invitent à s’oxygéner et à découvrir, ou redécouvrir, le plaisir d’un sport et la détente que procure une activité physique.
À cette occasion, les cardiologues et les professionnels de santé informent également le public sur l’impact du tabac et des autres « bourreaux du coeur » que sont le cholestérol, le diabète et l’hypertension artérielle, et donnent des conseils pour une alimentation équilibrée.

A chacun son rythme

Un sport bon pour le cœur est un exercice d’endurance long et régulier. Si vous avez arrêté depuis plusieurs années, une visite chez votre médecin s’impose avant de reprendre la pratique d’un sport. À plus forte raison si vous avez pris des kilos, si vous fumez, si vous avez un excès de cholestérol ou du diabète, si vous ressentez des signes anormaux à l’effort, douleur dans la poitrine, essoufflement, palpitations, vertiges et si vous avez plus de 40 ans.
Après 60 ans, muscles, tendons et articulations et parfois cœur ne pardonnent pas une reprise brutale, celle-ci doit toujours être progressive. Avant de vous lancer, quel que soit le sport choisi, vous devez préparer votre corps et votre cœur à l’effort.
Chaque séance doit être débutée par un échauffement et terminée par un retour au calme d’au moins 10 minutes pour chacun. Pendant l’effort soyez à l’écoute de votre cœur et de votre corps.

Une nouvelle vie sportive après un incident cardiaque

Après un incident cardiaque, l’exercice physique régulier est indispensable pour entretenir cœur et vaisseaux, mais la réadaptation doit être progressive et conseillée par votre médecin. Dans la majorité des cas, un sportif peut reprendre le sport à très bon niveau après un problème cardiaque.
Avant de pratiquer votre sport préféré, demandez l’avis de votre cardiologue : il vous conseillera dans le choix d’une activité adaptée à votre condition physique.

Le sport sans risque

1. Contrôlez votre souffle. Sur les efforts longs, l’essoufflement doit être présent mais modéré limitant sans interdire la conversation.
2. N’allez jamais au bout de vos limites.
3. Buvez de l’eau régulièrement.
4. Accordez-vous des temps de repos surtout lors de la reprise.
5. Si vous le souhaitez, surveillez votre fréquence cardiaque manuellement ou avec un autre appareil validé.
6. Pour votre fréquence cardiaque maximale, gardez en mémoire le repère 220 moins votre âge.
7. Rappelez vous que c’est la régularité qui compte le plus, courir ou marcher 3 km 7j / 7 est beaucoup plus profitable à votre muscle cardiaque qu’une fois 21 km le week-end.

tableau de la pratique du sport

Un sénior qui est resté actif toute sa vie pourra continuer sans problème la pratique régulière d’une activité physique.
En revanche, un retraité qui veut enfin reprendre une activité doit impérativement le faire progressivement et après visite chez son médecin traitant qui pourra le conseiller au mieux.

12345 (1 avis, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Partager votre avis