course sous la neige

La chaleur de l’été étant derrière nous et les températures étant en baisse, nous allons consacrer cet article à vous conseiller concernant vos entrainements en extérieur durant les mi-saisons d’automne et printemps et surtout pendant l’hiver.

Continuer l’entrainement

Les bienfaits pour la santé et la forme restent les mêmes durant cette période, c’est pourquoi il n’est pas conseillé de stopper la course à pied, le vélo et d’autres activités similaires. Elles peuvent être remplacer ou accompagner de sport en intérieur ou de variantes comme le ski de fond. Toutefois lorsque vous prévoyez effectuer ces exercices par temps froid, il est important de prendre quelques précautions. Rester à l’aise, tout en étant couvert, motivé malgré les températures et le mauvais temps, cela reste possible !

Même si nous avons encore du beau temps et des températures agréables lorsqu’on fait du sport, il est temps de se préparer à l’hiver.

Demandez à votre médecin

En effet, en fonction de votre condition physique, de votre âge… il se peut que la température ait un impact sur votre routine.

Pour la plupart des gens, les avantages de l’exercice par temps froid l’emportent sur les risques tant que des précautions raisonnables sont prises. Mais si vous avez un problème de santé respiratoire tel que l’asthme, que vous suivez un traitement spécial, il se peut que faire l’exercice par temps froid ne soit pas agréable, ni même recommandé.

course sous la neige

Vérifiez la météo avant de partir

Lorsque les températures tombent en dessous du positif, le risque de gelures et d’hypothermie monte en flèche. Les chutes de neige, les vents extrêmes, la grêle et d’autres conditions météorologiques défavorables peuvent également accroître les dangers associés à l’exercice par temps froid.
Vérifier les prévisions avant de partir est toujours une bonne idée afin de se couvrir en conséquence ou de reporter la séance en extérieur.

Habillez-vous en couches

L’exercice fait que votre corps génère beaucoup de chaleur, ce qui peut entraîner de la transpiration, qui augmente à son tour votre risque d’hypothermie. C’est pourquoi l’habillage en couches est recommandé. Si vous commencez à transpirer, vous pourrez retirer une petite quantité de vêtements afin de maintenir une température corporelle saine.
L’idéal étant de prévoir un équipement multicouches : textile d’été qui respire, dessus un textile temps frais/froid pour l’isolation et en dernière couche un vêtement protégeant du vent et de la pluie. Si jamais le température était très basse, pensez à ajouter en couche 0 un textile de seconde peau.

Bestseller No. 1
Nike - Academy16 Knt - Survêtement - Homme - rouge/noir/blanc -...
326 Commentaires
Nike - Academy16 Knt - Survêtement - Homme - rouge/noir/blanc -...
  • Technologie dri-fit qui élimine l'humidité et garde la peau sèche.
  • Poches latérales de fermeture éclair sur veste et pantalon.
  • Taille élastique avec cordon de réglage.
Bestseller No. 2
Vegena Gants d'Hiver Tactile Gants Chauffants en Laine de...
17 Commentaires
Vegena Gants d'Hiver Tactile Gants Chauffants en Laine de...
  • ☛Matériaux premium --- Le corps principal est fait de Polyester et de Polyuréthane. Doublure polaire thermique, plus...
  • ☛Conception anti-skid --- Le bout du pouce et l'index est revêtu d'un tissu tactile intelligent pour que vous...
  • ☛Imperméable et windproo --- Travaillez bien même sous la pluie ou le vélo dans les montagnes.S'il vous plaît...

Dernière mise à jour du prix 2019-08-17 / Lien et Images via Product Advertising API.

Connaître les signes d’engelures / hypothermie

L’engourdissement, les rougeurs, les sensations de picotement et un sentiment de fièvre sont souvent les symptômes précurseurs de ces conditions potentiellement dangereuses. Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes, il est généralement préférable d’aller à l’intérieur et de vous reposer.

Protégez vos extrémités

Lorsque votre corps tente de conserver la chaleur, il réduit le flux sanguin (et, par conséquent, le flux de chaleur) vers vos extrémités afin de préserver les organes vitaux.
Cela signifie que vos mains, vos pieds et vos oreilles sont souvent les premières parties du corps affectées par des conditions telles que les engelures et l’hypothermie. Protéger ces zones avec des bonnets, des gants et des chaussettes supplémentaires pourra vous aider à rester au chaud, à l’aise et à vous préserver des blessures.

L’hydratation reste importante

L’air froid a un effet desséchant qui rivalise avec la chaleur de l’été, toutefois de nombreuses personnes n’associent pas les conditions météorologiques hivernales à la déshydratation.
C’est ce qui rend le risque de déshydratation encore plus important.
Il est donc conseillé d’apporter une bouteille d’eau et de boire de petites gorgées régulièrement tout au long de l’exercice et cela est valable tout au long de l’année.

Parce que tout exercice comporte un certain niveau de risque, partager votre itinéraire est une bonne idée et l’idéal est toujours de s’entrainer en groupe. Au delà de l’aspect sécuritaire, cela permet aussi de rester motivé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *