Faire du sport sans risque à 40, 50 ou 60 ans : ce qu’il faut savoir

12345 (4 avis, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Avec l’âge, les performances diminuent et les capacités aussi. Pour autant ce n’est pas une raison pour arrêter de faire du sport, toujours très bénéfique. La condition ? adapter la pratique sportive à son âge, ses éventuelles pathologies et d’adopter les bons réflexes. Petit tour d’horizon :

Le sport est bénéfique à tout âge

Faire du sport après 40 ans permet d’entretenir son système cardio-respiratoire et pulmonaire, en facilitant la ventilation pulmonaire et l’irrigation du cœur. Mais également de lutter contre l’hypertension artérielle, le surpoids et les maladies coronariennes qui y sont liées. Après 55 ans, le sport va contribuer à ralentir la perte de masse musculaire, à entretenir articulations et tendons, tout en contribuant à maintenir la coordination motrice et l’équilibre dans l’espace, ce qui diminue le risque de chutes et de vertiges dus à l’âge.

Mais attention : tous les sports ne sont pas adaptés à tous les âges

On ne conseille pas les mêmes activités physiques à 40 et à 70 ans. En effet, nous sommes au maximum de nos capacités physiques entre 18 et 30 ans, mais ensuite ce potentiel décroit avec l’âge.

Alors quels sports pratiquer selon mon âge ?

A partir de 40 ans : on recommande les sports d’endurance (running, vélo…) et les sports en nature comme la randonnée, la voile ou encore la plongée, qui contribuent à développer la force musculaire, la résistance à l’effort, ainsi que l’entretien de bons réflexes et de la coordination motrice. En revanche, il est conseillé d’abandonner les sports violents ou de performance comme le sprint.

A partir de 55 ans : mieux vaut privilégier les sports doux qui vont entretenir la résistance corporelle sans risques accrus de blessures. Le footing, le vélo, ou même la marche rapide sont recommandés. En revanche les sports intensifs nécessitant de la force, comme les sports de combat ou de glisse, sont déconseillés. En effet, passé 50 ans, le corps perd naturellement en force musculaire et en coordination, et la capacité respiratoire et cardiaque diminue.

seniors faisant du sport

L’état de santé entre également en compte dans le choix d’une activité sportive

Si l’âge est un premier facteur dans le choix d’un sport adapté, il faut aussi prendre en compte votre état de santé et votre poids.
Par exemple, le footing n’est pas recommandé pour commencer le sport en cas de surpoids.
Mieux vaut privilégier la natation qui sera moins traumatisante pour vos articulations. De manière générale, la natation est particulièrement recommandée dans un grand nombre de cas : arthrose, troubles cardiovasculaires, et mauvaise circulation sanguine.
Au contraire, la course à pied, souvent traumatisante pour le cœur et les articulations passé 50 ans, est déconseillée si vous souffrez de l’un des troubles précédemment énoncés.

Ces conseils peuvent être appliqués y compris à un âge avancé. En effet, il n’y a pas de contre-indications à commencer une activité sportive passé 70 ans si vous le souhaitez à condition de privilégier la douceur et de ne pas rechercher la performance.

12345 (4 avis, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...

Partager votre avis