Comment choisir son vélo de biking ?

Le vélo de biking encore appelé vélo de spinning est un accessoire de fitness aux multiples vertus. Ciblant plusieurs groupes de muscles, il vous offrira un bon renforcement tout en aidant à brûler des calories.

Si vous êtes adepte de cours de spinning en salle, le fait d’avoir enduré les confinements successifs suite à la crise sanitaire liée au coronavirus a fini de vous convaincre d’acheter un vélo à la maison. Il vous permettra de poursuivre votre entraînement par mauvais temps ou en hiver.

C’est l’outil parfait pour tous ceux qui sont à la recherche d’un entraînement cardio à faible impact, mais d’intensité plus élevée. Peu importe vos motivations, vous ne serez pas déçu en investissant dans un vélo de biking. Cependant, face à la pléthore de modèles disponibles actuellement sur le marché, il est très facile de vous tromper dans votre choix si vous n’avez pas les bonnes informations.

Afin de vous retrouver avec le vélo spinning qui couvrira vos besoins, il est important de suivre un certain nombre de critères de choix. Vous trouverez dans ce billet tout ce qu’il faut savoir sur le vélo de biking avant de faire votre choix ou consulter celui-ci pour connaitre notre avis sur le vélo de spinning. Assurez-vous de prendre le vélo qui vous convient, répondant à vos besoins et surtout qui respecte votre budget.

Le disque d’inertie

Il s’agit d’un gros disque métallique lesté, pesant généralement entre 10 et plus de 20 kg (en fonction de la marque et du modèle). Cette pièce maîtresse du vélo de spinning est située à la place d’une roue avant classique. Le disque d’inertie est relié aux pédales par une chaîne ou une courroie. C’est la roue d’inertie qui permet d’imiter la sensation d’élan comme avec un vélo en extérieur. Il procure une sensation de fluidité lorsque vous pédalez. Cette facilité de pédalage est dépendante du poids du disque d’inertie.

Cependant, tous les vélos n’en sont pas équipés. Certains utilisent plutôt une résistance magnétique. En bref, plus le disque d’inertie sera lourd, mieux votre vélo de biking offrira de la fluidité. Si vous souhaitez vous offrir un tel vélo pour une utilisation occasionnelle, vous pourrez choisir un modèle avec un disque dont le poids varie entre 10 et 15 kg. Afin de vous exercer de façon plus régulière, un vélo de biking avec une roue pesant 20 kg maximum devrait faire l’affaire.

Pour plus d’intensité lors de vos sessions d’entraînement en tant que cycliste par exemple, un modèle muni d’un disque de plus de 20 kg saura combler vos attentes.

selle velo biking

La selle

L’endroit où vous vous asseyez lorsque vous faites du vélo doit vous offrir un confort optimal pour pédaler de façon sûre et efficace. Vous avez le choix entre les selles dites performantes (longues, étroites, rembourrage minimal) et les selles “peluche” qui sont plus larges avec un peu plus de rembourrage.

Les pédales

Elles sont une des parties les plus importantes du vélo de biking. Certaines pédales peuvent être nues, tandis que d’autres peuvent avoir une boucle ou une cage pour maintenir vos pieds en place. Sur certains vélos, les pédales sont munies d’un mécanisme de fixation, ce qui nécessite des chaussures spéciales.

La résistance

Lorsque vous pédalez, une sensation de tension se produit. La résistance d’un vélo de biking dépend du type de système en place. Il peut s’agir d’un dispositif :

  • À air ;
  • À magnétisme électrique ou manuel ;
  • Électromagnétique ;
  • À patins en cuir ou feutre.

Si vous avez besoin d’un vélo de biking au mécanisme un peu atypique, pourquoi ne pas opter pour un modèle avec résistance à air ? Il sera votre meilleur allié dans le cas où vous pratiquez du cross-training. En effet, la résistance de votre disque d’inertie dans ce cas est automatiquement ajustée en fonction du travail fourni.

Un tel dispositif de freinage aidera à avoir un entraînement intense tout en fluidité. Si vous souhaitez retrouver les sensations de déplacement avec un vrai vélo, vous pouvez opter pour une résistance à patins fonctionnant par friction.

Le patin en cuir est facile d’entretien tandis que celui en feutre s’use très vite. En ce qui concerne le dispositif de résistance magnétique ou électromagnétique, vous avez l’avantage de pédaler sans faire de bruit. Ce sont des aimants disposés de part et d’autre du disque d’inertie qui assurent cette tâche.

Plus vous augmentez la résistance, plus l’aimant se rapproche du volant d’inertie, ce qui ralentit son élan et rend la poussée plus difficile. Puisqu’il n’y a pas de frictions, il n’y aura pas de bruit.

Pour un vélo avec une résistance magnétique motorisée, il suffira de régler les paramètres dédiés via une console afin de pouvoir freiner. Pour faire votre choix, il sera question de préférence, mais aussi de votre budget. En général, les vélos de biking les plus chers offrent une résistance magnétique.

seance biking

La taille

C’est un autre facteur clé dans le choix du meilleur vélo de biking pour vous. En ayant une idée de votre taille, en particulier de la hanche au sol, vous aurez une bonne idée du vélo qui vous conviendra le mieux. C’est la longueur de l’entrejambe entre la selle et les pédales que vous devez connaître.

La plupart des vélos spinning ont une hauteur de selle ajustable afin de s’accommoder avec différents utilisateurs. Pour une personne mesurant un peu plus de 1,5 m, il faut un vélo de biking dont la longueur de l’entrejambe est légèrement supérieure à 2 m.

La transmission

Pour faire tourner la roue d’inertie sous l’effet de la poussée des pédales, il y a deux façons de réaliser la transmission. Elle peut se faire soit par une courroie, soit par une chaîne. Un vélo de biking avec transmission à chaîne a les mêmes caractéristiques qu’un modèle d’extérieur. Un vélo spinning utilisant une courroie ou plus précisément une courroie Poly-V est plus adapté pour cette fonction d’accessoire d’intérieur, mais aussi pour son silence.

La connectivité

Pour des séances d’entraînement pleines d’entrain et d’interactivité, un vélo incorporant cette fonction vous fera vivre une toute nouvelle expérience. Il existe de nombreuses applications de spinning auxquelles vous pouvez connecter votre vélo de biking. Vous pourrez ainsi suivre des cours à distance, vous entraîner en temps réel, etc.

Un vélo spinning connecté permet d’accéder à des applications à partir de l’écran de ce dernier.

entrainement vélo biking

Le budget

Il existe des centaines de vélos de biking disponibles et leur prix varie de 200 à plus de 1500 €. Un vélo biking simple sans interface numérique peut coûter entre 500 et 800 € tandis qu’avec un modèle connecté, il faudra prévoir au moins 1000 € pour un appareil de qualité. Les applications dédiées nécessitent généralement un abonnement mensuel pour accéder aux séances d’entraînement. Il faudra donc en tenir compte pour établir votre budget.

Prenez donc le temps d’examiner vos finances et d’établir un budget pour savoir ce qui est abordable pour vous. Évidemment, plus votre budget est élevé, plus il y aura de vélos de spinning à votre portée. Plus un vélo possède de fonctions et de fonctionnalités supplémentaires, plus son prix est élevé.

Essayez-le

Si vous faites votre achat dans un magasin, vous pouvez essayer les appareils avant d’aller à la caisse. Il faudra donc tester les possibilités d’ajustements qu’offre le vélo (hauteur de siège, guidon, etc.) La gamme de réglages en hauteur peut également être importante, en particulier pour les personnes très grandes ou très petites. Recherchez une garantie d’au moins 2 à 3 ans sur les principales pièces remplaçables et d’un an sur le produit.

Laisser un commentaire