Vous avez cru des mythes sur le bien-être ? Nous sommes là pour les casser et vous expliquer pourquoi.

Posons les bases

Travailler intelligemment est tout aussi important que de travailler dur, c’est pourquoi vous devriez être au courant de ces six mythes sur la santé et la musculation.

1. Les squats sont dangereux pour les genoux

Tant que vous soulevez un poids approprié à votre niveau de force et d’expérience, les accroupissements n’exercent pas une pression excessive sur les genoux. En fait, les blessures au genou ne sont même pas le risque le plus important dont vous devriez être conscient lorsque vous faites des squats.
Les blessures les plus courantes sont en fait des tensions dorsales dues à une mauvaise position. Rappelez-vous que votre dos doit être droit pendant lorsque vous vous accroupissez.

squat à une jambe

2. Plus il y a de protéines, mieux c’est.

Le corps ne peut traiter de façon optimale qu’environ 15 grammes de protéines par repas. Consommer plus de protéines en une seule dois est plus susceptible de contribuer à votre tour de taille que vos biceps. À moins que vous ne soyez un culturiste sérieux, vous devriez vous concentrer sur une alimentation « bien équilibrée » et pas extrêmement « riche en protéines ».

3. Le gras peut être ciblé.

Vous avez déjà vu les petites annonces sur Internet : « Cet exercice bizarre tue la graisse de l’estomac en deux jours ! », et bien non aucun exercice ne va causer une réduction significative de graisse en deux jours, et même si c’est le cas, la perte de graisse ne peut pas être ciblée.
Si vous construisez une routine cardio bien équilibrée, cela brûlera plus de calories que vous n’en consommerez. Mais vous brûlerez les graisses de façon uniforme et des groupes musculaires spécifiques pourront être ciblés si votre routine d’entraînement est axée sur l’esthétique, mais pas l’inverse.

maigrir fitness

4. Les étirements statiques sont le meilleur échauffement.

Si l’échauffement évoque le fait de toucher vos orteils ou d’étirer votre bras au-dessus de votre tête, vous n’êtes probablement pas seul. Cependant, la dernière science contredit l’idée que ces échauffements traditionnels sont une bonne préparation pour un entraînement rigoureux.
Ces étirements mettent en fait trop de tension sur les muscles sans augmenter le flux sanguin d’une manière adéquate. Au lieu de faire des étirements statiques, essayez de faire des échauffements dynamiques comme faire du jogging sur place, faire des mouvements avec vos bras, votre torse…

5. Pas de douleur, pas de gain.

Il y a certainement du mérite à se pousser même quand on est fatigué. Mais il y a aussi une différence nette entre le fait de se sentir un peu fatigué ou endolori et le fait de ressentir de la « douleur ». Une douleur aiguë et persistante ne doit pas être ignorée et « surmonter » ce genre de sensation ne peut qu’aller à l’encontre de votre succès à long terme (blessure, abandon…).

halteres musculation

6. Les machines sont plus sûres que les poids libres.

Les appareils d’haltérophilie sont extrêmement pratiques, et ils réduisent la nécessité d’avoir un observateur actif pendant l’exécution d’exercices tels que la presse d’établi.
Cependant, il est également important de réaliser que les appareils de musculation comme un banc de musculation complet ne favorisent pas nécessairement une bonne forme physique. Il faudra bien l’utiliser et le faire régulièrement, tout comme tout exercice.

Assurez-vous d’avoir bien maîtrisé la technique avant de passer beaucoup de temps sur une machine, ou vous pourriez passer à côté des avantages énormes que les machines telles que les vélos elliptiques ont à offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12345 (3 avis, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...